Hero Image
- Cindy Joubert

Rôle du partenaire
pendant l'allaitement

Quelle place pour le deuxième parent ?

Rôle du partenaire pendant l'allaitement

J’entends souvent « Comment le papa ou partenaire peut trouver sa place si la maman allaite ? ».
Cette question est assez réductrice tant pour le deuxième parent que pour le bébé réduit à un estomac sur pattes, mais elle résulte avant tout d’un manque d’informations.

papa embrasse pied de bébé

Un soutien indispensable

Pendant toute la durée de l’allaitement, 6 mois ou 3 ans, le partenaire est un soutien infaillible pour la maman. Et cela est d’autant plus vrai pendant les fragiles premières semaines de post-partum. Le corps de la femme vient de réaliser une extraordinaire prouesse, celle de mettre au monde un petit être, et il doit maintenant s’atteler à un double chantier : l’organisme maternel doit retrouver peu à peu son équilibre, et même temps nourrir et répondre aux besoins de son petit.

Le soutien du partenaire est donc à ce moment là d’une importance vitale, pour la santé psychologique de la jeune maman et pour la réussite de l’allaitement. Pour aider, le deuxième parent peut :

  • Se renseigner à son niveau sur l’allaitement : cours, livres, associations, groupes de soutien et de parole.
  • Sourire à la maman pendant la tétée, lui faire des compliments et lui dire qu’elle est une maman merveilleuse : ces mots et gestes tendres gonfleront sa confiance en elle.
  • Lui masser les épaules, lui apporter à boire et à manger pendant les tétées : cela lui montrera que son bien-être compte aussi, qu’il ne s’efface pas derrière celui du bébé.
  • L’aider à s’installer les premiers temps, en posant un coussin dans son dos ou sous son bras, en installant un repose-pied, en vérifiant la position du nouveau-né : l’allaitement est un choix familial, un travail d’équipe.
  • Faire couler un bain à la maman, y ajouter éventuellement des bougies et de la musique douce, pour qu’elle se détende et se sente choyée.
  • Protéger la dyade mère-enfant, faire taire les critiques et conseils non sollicités de l’entourage, qui pourraient saper moral et confiance.

Créer du lien avec bébé autrement

Il y a une multitude de façons de créer du lien et de l’attachement avec son bébé, cela ne passe pas uniquement par la nourriture. Quand un bébé est allaité, le partenaire ne peut pas, pendant un temps, le nourrir, mais le reste est possible :

  • Faire les soins : cordon, changement de couche, crème… Et en profiter pour le regarder dans les yeux, lui parler, lui chanter des comptines.
  • Donner le bain ou prendre le bain avec son bébé permet de vivre un doux moment privilégié.
  • Faire du peau-à peau avec son nourrisson pour répondre à ses besoins de chaleur et proximité, le porter en écharpe le temps d’une balade.
  • Apprendre à masser bébé : le toucher est un merveilleux outil pour créer du lien, et est aussi bénéfique pour le bébé que pour celui qui masse.
  • Câliner, bercer, chanter pour accompagner le petit au moment du coucher.
  • Partager des moments de jeux, des lectures d’histoires développent la complicité.
  • Aller aux rendez-vous médicaux.
  • Préparer avec amour les repas de bébé au moment de la diversification.

Le partenaire a un rôle essentiel MAIS…

Gardons à l’esprit qu’il porte beaucoup sur ses épaules, et vit aussi un chamboulement émotionnel depuis la naissance de son enfant. Il est crucial que le deuxième parent trouve l’espace nécessaire pour prendre soin de lui, pour s’exprimer, pour partager son expérience avec d’autres.

Cindy Jbt
En Co-Naissance

Publications apparentées: